Fonctionnement du territoire

Un diagnostic des déplacements riche d'enseignements

- Agrandir l'image, .JPG 589Ko (fenêtre modale)
Un territoire hautement touristique

Plus du 1/3 des déplacements est réalisé pour aller au travail tous les jours. Or, lorsque l’on étudie plus précisément l’usage de la voiture, on ne comptabilise qu’1,3 passager par véhicule ! Cela signifie que ces voitures circulent majoritairement à vide, offrant de grandes opportunités de développement pour le covoiturage par exemple.

En moyenne, nous passons 50 à 65 minutes par jour dans les déplacements, pour un trajet moyen de 7,5 km. Ainsi, beaucoup d’entre nous perdent beaucoup de temps coincés dans les bouchons… en voiture ou en bus.

- Agrandir l'image, .JPG 316Ko (fenêtre modale)
50 à 65 minutes par jour passées en moyenne dans les déplacements

Autre enseignement, le cœur d’agglomération constitué par le triangle Sète-Frontignan-les 2 Balaruc concentre la majorité des équipements publics, des zones d’emplois et des grandes zones commerciales, générant de très nombreux déplacements. C’est donc dans ce secteur que l’on retrouve les grands corridors de déplacements, avec une concentration des difficultés circulatoires en particulier aux heures de pointe.  Ainsi, chaque jour, 184 500 déplacements sont réalisés dans ou en liaison avec la ville centre, Sète, qui connait une embolie circulatoire chaque été, avec l’afflux massif de visiteurs. Cette situation ne peut raisonnablement pas durer, pour la qualité de vie des habitants, mais aussi des touristes. Des solutions sont à trouver pour accéder au cœur d’agglomération en transports en commun, voire… en navettes maritimes inter-étang de Thau.

- Agrandir l'image, .JPG 283Ko (fenêtre modale)
Les navettes maritimes intercanaux

Pour terminer, avec près de 70 000 déplacements externes, rentrants ou sortants du territoire, Sète agglôpole méditerranée reste une agglomération orientée vers l’extérieur, et notamment la Métropole voisine. Des pistes d’amélioration sont également à envisager vers les territoires voisins.

Pour le moment, la voiture demeure la reine des déplacements sur notre territoire. Pourtant, un changement des habitudes de déplacements, et notamment de la dépendance à la voiture est devenu indispensable. Cela passe par le déploiement et le développement de solutions alternatives crédibles et efficaces : transports en commun, navettes maritimes, modes actifs, covoiturage.... C’est tout l’enjeu du Plan de Déplacements Urbains de Sète agglopôle méditerranée.

Un changement indispensable des habitudes de déplacements et notamment vis-à-vis de la voiture.